Plongeons nous au sein d'un des plus beaux châteaux de France du XVIIe siècle qui a notamment inspiré le château de Versailles : Vaux-le-Vicomte. Ce projet d'envergure desiré par Nicolas Fouquet, surintendant des finances de Louis XIV, va finalement le conduire à sa perte. Faste, splendeur et démesure vont engendrer la jalousie ultime de Louis XIV.

Nicolas Fouquet fera appel aux meilleurs artistes de l'époque pour bâtir le château et son parc : l'architecte Louis le Vau, premier architecte du roi, le peintre Charles Le Brun, fondateur de l'Académie de peinture et le paysagiste André Le Nôtre, contrôleur général des bâtiments du roi. La parfaite harmonie entre jardin et architecture est ainsi issue du génie fraternel de ces trois génies. Le roi refera appel à ces trois hommes pour construire le Château de Versailles.

Chef d’œuvre du 17e siècle, Vaux-le-Vicomte fut le théâtre d’événements historiques marquants et le témoin de l’éviction tragique de son créateur, Nicolas Fouquet, emprisonné à la suite d’un procès rocambolesque.

À moins d'une heure de Paris, faites une pause campagnarde au sein d'un

 

La hache de guerre serait-elle enterrée entre Louis XIV et Nicolas Fouquet, son surintendant des Finances ? Ce dernier a subi en effet la disgrâce du Roi-Soleil, lequel s'inspira pour bâtir Versailles du château de Vaux-le-Vicomte (Seine-et-Marne) construit pour... Nicolas Fouquet.

"Il me fit voir en songe un palais magnifique,
Des grottes, des canaux, un superbe portique.
Des lieux que pour leurs beautés,
J'aurais pu croire enchantés,
Si Vaux n'était point au monde."

Jean de La Fontaine, Le Songe de Vaux