Même s'il ressemble, en substance à d'autres réseaux sociaux et que nous commençons à nous perdre dans cette profusion de sites, Pheed comporte néanmoins quelques particularités. Sur Pheed, on peut partager des posts (420 caractères, trois fois plus que Twitter), des photos, des vidéos, de la musique ou encore un événement live mais avec des fonctions de monetisation. Et c’est bien sur ce dernier aspect que le site est different avec des contenus premium payants.

Capture d’écran 2012-10-22 à 18


Pheed offre ainsi la possibilité à ses utilisateurs de créer un compte dont le flux ne sera accessible que sur abonnement payant, ou encore de monétiser des publications spécifiques – typiquement, des vidéos – pour des tarifs allant de 1,99 à 34,99 dollars selon le contenu. Rares sont aujourd'hui les artistes ayant passé le cap du payant sur Pheed. La page de David Guetta est accessible pour 4,99 dollars mensuels, celles de Chris Brown et Slash pour 2,99 dollars… ces derniers devront assurer le spectacle pour legitimizer un abonnement payant. La plupart, pour l'heure, proposent un accès gratuit comme on en trouve sur la plupart des réseaux sociaux. La recherche se fait simplement par chaînes, tags et personnes.

Capture d’écran 2012-10-22 à 18

Bientôt une application sur mobile sera disponible alors allez-vous succomber en devenant un pheeder avéré ? Faites-moi vos retours quant à vos premières impressions.