Si les monuments publics de l’Empire romain, théâtres, amphithéâtres, thermes, temples, sont nombreux et souvent en bon état de conservation, les résidences privées, en dehors de celles retrouvées ensevelies par le Vésuve en l’an 79 en Campanie sont très rares. Ces maisons et villas continuent à nous émerveiller par leur état de conservation. Un sentiment de revivre à l’époque romaine et une évocation émouvante d’un monde perdu. Cette exposition nous invite à circuler tel un habitant de l’époque dans cette maison créant pour un instant l’illusion, malgré les 2000 ans qui nous séparent, d’être les invités des maîtres de maison.

91264_1315305397_06

Cette exposition a été rendue possible grâce à un accord entre le Ministero per i Beni e le Attività culturali, et en particulier la Soprintendenza Speciale per i Beni Archeologici di Napoli e Pompei et la Fondation Dina Vierny-Musée Maillol. L'exposition reconstitue, dans sa totalité, la "Domus Pompeiana", la villa pompéienne, avec tous ses éléments : l'atrium, le portique, la salle à manger, l'autel, la cuisine... Plus de deux cent œuvres extraites de Pompéi témoignent de la modernité des villas ensevelies sous l'éruption du Vésuve en l'an 79, de par les infrastructures, l'eau courante, la distribution de la chaleur, le tout-à-l'égout, les espaces verts.

Le Musée Maillol accueille jusqu'au 12 février 2012 l'exposition Pompéi- un art de vivre. Ainsi l'exposition nous plonge dans la vie quotidienne des habitants de Pompéi. On se ballade dans les méandres d'une villa pompéienne à travers les objets retrouvés et conservés par la catastrophe qu'a connue la ville.

IMG_2811

Les objets présentés éblouissent par leur état de conservation et ne donnent pas l'impression d'avoir subi les affres de temps. Certaines pièces des maisons traditionnelles sont reconstituées et l'on se retrouve entre les 4 murs de la culina ornés de fresques impressionnantes. Les objets du quotidien nous rappellent un peu le nôtre : vaisselle, meuble, bijoux... Chaque objet fait écho à notre époque qui n'a finalement qu'améliorer la praticité de ces objets. La villa pompéienne ne se limite pas qu'à un intérieur et fontaines et sculptures viennent agrémenter le péristyle autour du jardin comme le four portatif ou la balance.

Un sentiment étrange ressort à travers cette visite, comme si, cette époque n’était pas si lointaine et qui nous une envie soudaine de retourner en Italie.

6-pompei_salles10