Selon l’Observatoire des tendances de communication et de consommation, "le consommateur de demain sera relié et sans attache, communautaire, coopératif et infidèle, multifacette et multicanal. En un mot, il sera le prince du paradoxe". Et face à ces évolutions, les marques vont devoir s’adapter pour plaire à leur consommateur exigeant. Cinq grandes caractéristiques du consommateur se dessinent :

-         la notion de réalisation personnelle

-         le besoin de reliance

-         l’appartement à des communautés 

-         la recherche d’une offre spécialisée

-         l’attente d’une réponse globale

Dans un système où la précarité est omniprésente, le consommateur souhaite de plus en plus de stabilité au niveau personnel. Le consommateur de demain voudra partager et échanger en restant connecté à ses réseaux. La notion de sociabilité sera au cœur de ses préoccupations. Restant constamment connecté avec ses environnements personnels, professionnels etc. La volonté de partage d’information sera un élément essentiel avant un processus d’achat. Connaître les avis des autres clients restera un réflexe automatique. Autre caractéristique, la personnalisation … de sa voiture par exemple. C’est ainsi que Citroën lors de son lancement de sa nouvelle gamme DS proposera au futur acheteur de choisir des combinaisons d’option, de couleurs, d’ambiance intérieure, etc. La notion de différenciation en tant que personne unique sera encore plus forte. Enfin, l’attente d’une réponse globale, c’est-à-dire que le futur consommateur souhaitera de la part de son entreprise des compétences diverses pour répondre de A à Z à ses volontés.

Les marques devront particulièrement faire attention au fait que les consommateurs réfléchiront davantage leurs choix. Ils auront besoin d’avoir confiance en les marques et d’adhérer à leurs valeurs avant d’acheter leurs produits.

Les_marques_partout_3